fb
Kids orthodontics

Bon, mon pouce!

Gabrielle est en consultation. Son dentiste l’a référée parce qu’il avait remarqué une déformation importante de l’alignement des incisives qui ont poussées vers l’âge de 7 ans. En effet, à l’examen je remarque que Gabrielle a un beau profil. Par contre, lorsque je la regarde de face, la lèvre supérieure est soulevée et Gabrielle a de la difficulté à fermer ses lèvres ensembles.

Je fais remarquer à la maman que lorsque je lui demande de serrer ses dents ensemble il y a une béance au niveau des incisives.
Il lui est impossible de couper avec ses dents d’en avant parce qu’elles ne touchent pas ensemble. Il lui est impossible aussi de bien prononcer ses ‘’s’’. Enfin, elle n’arrive pas à contenir sa langue lorsqu’elle déglutie.

J’explique à la maman que lorsque l’enfant cesse la mauvaise habitude de sucer son pouce pendant qu’il a encore ses incisives de bébé, nous remarquons une autocorrection de la malocclusion. Par contre, lorsque la mauvaise habitude de sucer son pouce persiste et que les incisives permanentes poussent, l’axe dans laquelle elles poussent est incorrect et l’effet de succion déforme le palais.

Je discute des solutions avec la maman.
Oui, l’orthophoniste pourra nous aider. Par contre, la malposition des dents est trop sévère et Gabrielle n’arrivera pas à percevoir ou placer sa langue lors des exercices recommandés. Je lui explique que les orthophonistes m’ont fait part d’un plus grand succès auprès des enfants lorsque la correction de la forme du palais et de l’alignement dentaire a été faite avant les exercices en orthophonie.

Je commence alors à montrer à Gabrielle à quoi ressemble un expanseur de palais qui sera fixé à ses premières molaires d’adultes. Maman devra tourner une petite clé une fois par jour pour un mois environ. Gabrielle devra garder l’appareil 8 mois afin de laisser les cellules de cartilage se reformer. De plus, l’appareil change l’environnement de la bouche et va permettre de décourager la mauvaise habitude de sucer son pouce, pourtant si prisée.

Je lui montre aussi les broches qui seront placées sur ses incisives afin de corriger la mauvaise angulation. Elle les gardera un an. Gabrielle aura une correction de la position de ses dents qui améliorera sa prononciation et sa déglutition sous la supervision de l’orthophoniste.
J’explique à la maman qu’il y aura une suite à ce premier traitement, mais seulement une fois que toutes ses dents d’adultes seront en place et que Gabrielle aura donné des signes de puberté.

Dr. Alain Brault, Orthodontist in Montreal and Mont-Tremblant