fb

La maman trouvait que Magalie manquait beaucoup de place pour ses dents du devant et que son sourire était étroit. De quels soins orthodontiques en cas de maxillaire étroit peut bénéficier Magalie ?

Magalie a 8 ans et demi et elle est référée par son dentiste. La maman me résume sa discussion avec le dentiste de Magalie et je débute mon examen. Je note que Magalie a un beau profil et un bel équilibre de l’ensemble de son visage par contre elle ne ferme pas facilement ses lèvres au repos et maman me confirme qu’elle respire surtout par la bouche bien qu’elle ne ronfle pas dans son sommeil.

Je continue l’examen et note que le palais de Magalie est profond et ses amygdales sont plus grosses que la moyenne. Cela explique sa tendance à respirer par la bouche. J’explique à maman que cette forme de maxillaire n’aide pas au développement des sinus rattachés au palais et il va de même pour les restrictions aux voies respiratoires qu’entraîne le surdéveloppement des amygdales et des adénoïdes.

Nous convenons alors de consulter un otho-rhyno-laryngologiste afin de bien évaluer les adénoïdes et les amygdales. Je mentionne à la maman que les spécialistes n’opèrent pas tous les cas d’amygdales parce qu’elles ont tendance à diminuer toutes seules après la croissance de la puberté. Certaines pompes en aérosol aident à régulariser leur volume et à dégager les voies respiratoires.

Le traitement orthodontique recommandé consiste à fabriquer un appareil qui est fixé aux molaires supérieures. Magalie ne peut pas l’enlever. Il y a une petite vis intégrée dans l’appareil que maman ou papa devra activer une fois par jour pour un mois environ. Elle permet d’augmenter la largeur du palais qui est mou jusqu’à l’âge de 15 ans, parce que l’ossification n’est pas complétée. Ce n’est pas douloureux et c’est rapide. Elle conservera l’appareil pour 8 mois le temps que se rajoute du nouveau cartilage qui permettra de conserver la nouvelle largeur. Magalie n’aura pas de broches avant l’âge de douze ans à moins que ses incisives soient vraiment croches.

Dr. Alain Brault, Orthodontist in Montreal and Mont-Tremblant